septembre 18, 2021

Affaire Guelord Kanga – Kiaku : déboutée, la FECOFA a trois jours pour interjeter appel !

Affaire Guelord Kanga – Kiaku : déboutée, la
FECOFA a trois jours pour interjeter appel !

Le Jury disciplinaire de la CAF vient de rejeter purement et simplement la plainte de la Fédération congolaise de football association sur le dossier Guelord Kiaku – Guelord Kanga , renseigne un communiqué de la CAF signé par Raymond Hack , président du Jury disciplinaire , publié le 26 mai.
Dans son argumentaire , le Jury disciplinaire de la CAF , ne juge pas probant les pièces jointes par la plaignante.
Face à cette décision qui n ‘ enchante nullement la partie plaignante , la FECOFA a droit d ‘ ester en appel auprès du Jury d ‘ appel . Pour le faire , la FECOFA doit annoncer son introduction d ‘ appel par écrit dans un délai de trois jours à compter de la date de la publication de la décision. Le recours doit être notifié par écrit dans un délai supplémentaire de trois jours.
Au vu de cette décision que le sportif lambda congolais constate , il n ‘ y a pas eu , au niveau du Jury disciplinaire , une quelconque confrontation de deux fédérations. Et , cela laisse voir que le Jury disciplinaire a privilégié la carrière du joueur .

L ‘ échec en première instance de la FECOFA , à ce niveau du jury disciplinaire de la CAF , où il n ‘ existe pas une preuve , ne fût-ce que de son passeport congolais , prouve la porosité des frontières de la RDC , s ‘ indigne un spécialiste des droits. Comment ce sportif , natif de Ngiri-Ngiri a-t-il quitté le sol congolais pour le Gabon, sans laisser les traces de sa sortie ?
Voilà , un autre sujet de débat.

Paslik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *