juillet 28, 2021

Après les solutions adéquates au dossier du Sankuru : Modeste Bahati s’emploie à la pacification de l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Après les solutions adéquates au dossier du Sankuru : Modeste Bahati s’emploie à la pacification de l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Une délégation de députés provinciaux de la ville de Kinshasa, a saisi le président du Sénat, Pr. Modeste Bahati Lukwebo, samedi, de la décision de la fermeture des activités de leur agora  qu’ils jugent illégale, selon ces représentants de Kinois. C’était au cours d’une séance de travail tenue entre le président de la chambre haute du Parlement et ces élus de la capitale, membres de l’Union sacrée de la Nation. «Le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Honorable Gode Mpoyi a unilatéralement, illégalement et arbitrairement décidé de la suspension de la session en cours, il a tiré prétexte de la crise covid19 pour pouvoir fermer l’assemblée provinciale de Kinshasa. Alors que même le Chef de l’État dans sa récente adresse à la Nation, le Chef de l’État Félix Tshisekedi n’a pas interdit aux institutions de la République de fonctionner normalement, c’est pour cette raison que nous sommes venus rencontrer le Président du Sénat, le sénat étant l’émanation des provinces pour qu’il s’implique et qu’au travers lui, qu’au travers sa personne, le Chef de l’État soit saisi de nos doléances et pour cela nous lui avons remis un mémo, il a promis de faire parvenir notre mémo au Chef de l’État pour que la plus haute autorité du pays, pour que le Président du Sénat et bien d’autres autorités compétentes s’impliquent de manière à ce qu’il y est la réouverture, la reprise immédiate des Travaux de notre assemblée et que l’exercice du contrôle parlementaire ne souffre d’aucune entrave», a déclaré le député Magloire Kabemba, chef de la délégation.

Selon ces élus,  la fermeture de l’assemblée de Kinshasa, œuvre de Gode Mpoyi, est un moyen pour ce dernier de soustraire le Maire Gentiny Ngobila Mbaka à une question orale avec débat lui adressée par le député provincial Mike Mukebayi Nkoso, sur sa gestion de la capitale Kinshasa.

Par la même occasion, les parlementaires de l’Assemblée de Kinshasa ont dénoncé un plan orchestré par le bureau de l’assemblée provinciale afin de lever les immunités du député Mike Mukebayi lors des vacances parlementaires. «On cherche par des manœuvres de toute sortes à museler Mike Mukebayi, on cherche à le faire taire, une demande de levée de ses immunités a été adressée à l’assemblée provinciale et on ne veut même pas que la plénière se réunisse, parce qu’on attend que nous soyons en vacance parlementaire pour pouvoir par une supercherie, par de machination que le bureau puisse lever ses immunités. Nous sommes au courant de ces manœuvres, donc nous demandons à ce que toutes ses velléités, manœuvres soient arrêtées», a dénoncé le député Magloire Kabemba.

Ils sollicitent pour ce faire l’implication du Sage Modeste Bahati pour la reprise des plénières. Un mémorandum reprenant toutes leurs doléances a été remis au président du Sénat.

Le Président du Sénat qui a accordé une oreille attentive aux préoccupations des élus provinciaux, selon le porte parole de la délégation et a promis de s’y impliquer afin que la paix et la démocratie règnent dans cet hémicycle, comme l’a toujours souhaité le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

L’on se rappellera que, s’agissant du conflit dans le Sankuru, le Professeur Modeste Bahati Lukwebo avait appelé les uns et les autres à la sincérité. «Ce n’est pas en voulant écraser les autres qu’on va réussir ; il faut que chacun se surpasse» avait-t-il insisté aux Sankurois. Et depuis, la paix règne dans le Sankuru avec des pistes des solutions proposées par le speaker de la chambre haute.

Il sied de rappeler que l’Assemblée provinciale de Kinshasa a suspendu des séances plénières jusqu’à nouvel ordre pour des raisons de la troisième vague de Covid-19. 

L’Ambassadeur de Corée du Sud en RDC  chez Modeste Bahati

Les relations bilatérales entre la République démocratique du Congo et la Corée du Sud sont au beau fixe, a déclaré KIM KIEJOO, l’Ambassadeur de Corée du Sud accrédité à Kinshasa, en visite de travail au sénat.

Le Président du Sénat Modeste Bahayi Lukwebo et l’ambassadeur du ‘pays au matin calme’, ont passé au peigne fin les différentes questions relatives  à l’excellence des relations entre les deux Etats, tout en mettant l’accent sur la coopération parlementaire et économique. Modeste Bahatu Lukwebo a informé son hôte des initiatives du sénat qui visent à adopter des lois pour promouvoir le partenariat public-privé et améliorer le climat des affaires, pour attirer plus d’investisseurs  au pays de Lumumba.

Célestin Lutete

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *