Assemblée nationale: Christophe Mboso informé du soutien de l’Allemagne au gouvernement Lukonde !

Assemblée nationale: Christophe Mboso informé du soutien de l’Allemagne au gouvernement Lukonde !


Dr Oliver Schnakenberg, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, a été, ce mercredi 28 avril, le troisième hôte du speaker de la Chambre basse du Parlement.
Le diplomate allemand s’est rendu au Palais du peuple pour faire rapport d’une mission menée au Kasaï, il y a deux semaines.
« J’ai conduit cette visite au Kasaï à l’invitation d’ONU-Femmes. Il y a une équipe d’ONU-Femmes qui m’a accompagné aujourd’hui pour rencontrer l’honorable président de l’Assemblée Nationale pour lui expliquer les conclusions de cette mission et le président a été très intéressé et a posé des questions et je dois dire que l’équipe d’ONU-Femmes m’a beaucoup soutenu », a expliqué le diplomate allemand au sortir de l’audience.
IT/ Soutien allemand au Parlement congolais
Dans la 2ème partie de leurs échanges avec le président de l’Assemblée nationale, Dr Oliver Schnakenberg dit avoir tablé sur la situation politique en RDC, surtout au lendemain de l’investiture du premier gouvernement de l’Union sacrée de la nation.
« Après l’investiture du nouveau gouvernement, j’ai souligné et assuré le président du soutien de l’Allemagne. On est très content maintenant d’avoir ce gouvernement stable et viable qui est issu de la majorité à l’Assemblée nationale. Maintenant le mot d’ordre, c’est de vous mettre maintenant au travail, car il y a beaucoup de choses à faire et il n’y a pas de temps à perdre. Lorsque vous vous mettrez en ordre de réformes, l’Allemagne est prête à vous soutenir », a-t-il précisé.
Mais à quel niveau l’Allemagne va soutenir le Parlement congolais ? A cette question, le diplomate pense que cela dépend naturellement des demandes, des intérêts et des besoins de la RDC. Et ce, avant de rappeler ce qui suit : « Nous sommes déjà un grand bailleur de fonds de la RDC, nous avons déjà une coopération très étroite sur le plan économique, de la stabilisation, de l’aide humanitaire et nous allons davantage renforcer cela ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *