Assemblée nationale : la démocratie et l’État de droit au centre des échanges entre Mboso et Laramée

Assemblée nationale : la démocratie et l’État de droit au centre des échanges entre Mboso et Laramée

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso a eu, ce mercredi 28 avril, une matinée chargée. Il a eu des entretiens laborieux avec M. Benoît-Pierre Laramée, ambassadeur du Canada en République démocratique du Congo.
Avec son hôte, Christophe Mboso a échangé autour des valeurs que le Canada et la RDC ont en commun. Il s’agit des « valeurs de démocratie, de respect des droits de la personne, de l’Etat de droit, de l’égalité entre les genres »
Les échanges ont tourné autour des liens historiques entre la RDC et le Canada qui a accompagné la République démocratique du Congo dans toutes les phases de développement du pays.
« On s’est rappelé de cette riche histoire et on a passé en revue ces valeurs qu’on a en commun, notamment de valeurs de démocratie, de respect des droits de la personne, de l’Etat de droit, de l’égalité entre les genres et de voir aussi comment le Canada peut aider au développement du pays », a déclaré le diplomate canadien au sortir de l’audience.
La question de l’insécurité à l’Est du pays s’est aussi invitée dans les débats où le diplomate canadien a rappelé la contribution canadienne à la Monusco, notamment avec des unités de police et des forces combattantes ainsi que les contributions financières.
Ce que le Parlement congolais doit attendre du Canada
Enfin, Mboso et Laramée ont revisité l’agenda législatif avec des discussions en profondeur sur la composition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
« Nous avons été en contact avec les organisations de la Société civile féminine que nous appuyons en RDC qui militent une participation plus significative des femmes dans la Commission électorale nationale indépendante », a-t-il étayé.
Dans le concret, le Canada entend aider le président Mboso à réussir son mandat, dans le cadre de la coopération parlementaire. Et au chapitre l’insécurité dans l’Est du pays, le diplomate canadien a rassuré de l’implication de son pays dans la résolution de cette crise sécuritaire et surtout l’importance de l’aide au développement que le Canada porte à la RDC.
En passant, Benoit-Pierre Laramée a rappelé que la RDC est le 6ème plus important bénéficiaire de l’aide canadienne et le 4ème en termes d’aide humanitaire.

Danny Musangu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *