Atou Matubuana rassure : sa population est favorable au Président FATSHI !

Atou Matubuana rassure : sa population est favorable au Président FATSHI !

Ainsi, le jour où le chef de l’Etat y foulera son nez à l’issu des travaux en cours, nul doute que le soleil s’arrêtera.

« On ne le dira jamais assez, la paix, la symphonie et la concorde entre les composantes d’une communauté donnée entraînent toujours l’engouement de se souder pour réaliser avec beaucoup d’amour et d’abnégation, les travaux d’intérêt général. C’est ce que l’on vit pour l’instant au Kongo Central où les diverses couches sociales ont aplani les angles pour se ranger, toutes comme un seul homme, derrière la vision du président de la République Félix Antoine Tshisekedi. Comme d’ailleurs on le constate entre les deux institutions provinciales qui sont devenues rigoureusement stables depuis l’avènement de Jean-Claude Mvuemba à la tête de l’Assemblée provinciale, confirmé du reste par le dernier arrêt de la cour constitutionnelle.

Une illustration encore patente de son balisage de l’accalmie et de la cohésion autour du chef a été remarquée lors du centenaire de l’église du prophète Simon Kimbangu célébré avec faste à Nkamba. Tous les leaders se sont retrouvés autour de sa magnifique personnalité et sur son invitation pour commémorer et rendre des hommages mérités à ce brave compatriote artisan historique de l’accession du pays à la souveraineté internationale». Ce fut aussi une opportunité d’élaguer l’esprit de division et des querelles byzantines pour planifier le développement de la province.

En effet, tout au long du second semestre de l’année en cours, le gouverneur de la province du Kongo Central a démontré à son peuple le fondement épistémologique de s’aligner derrière le président quant, a –t-il a expliqué, l’on sait l’impact positif de sa politique de la gratuité de la scolarité au niveau fondamental dans l’ensemble de la République Démocratique du Congo(RDC).

A cet avantage pour les parents congolais classés parmi les gagnes petits, du reste, majoritaires au Congo démocratique, il convient d’adjuger celui concernant les enseignants du secteur public qui eux, ont commencé à voir leur situation sociale s’améliorer, a contrario à l’ancien temps ou la faveur constitutionnelle aux familles pauvres était foulée au pied par des saboteurs de l’action gouvernementale.
Le gouverneur Atou Matubuana, « fils aîné » de l’union sacrée » comme d’aucuns l’appellent, n’a pas manqué , lors de sa sensibilisation des masses sur l’obligation de soutenir le président Fatshi, de relever le souci du chef de l’ Etat d’améliorer le climat des affaires et la communication , la preuve est qu’il soutient le désenclavement du pays par la réhabilitation des infrastructures routières et des voieries dans les grandes agglomérations sans oublier la restauration de la justice à la base depuis un temps ,du respect pour le patrimoine public et le freinage des cas de détournements. A tout prendre, ce lavage des cerveaux des populations de sa province a eu pour résultat , une palme lors de la visite en octobre de l’année 2020 de la première dame du pays , Denise Nyakeru voire la tournée récente du secrétaire général de l’ UDPS ,Augustin Kabuya , consistant à raffermir la confiance du peuple au président de la République et , ipso facto, de redynamiser les activités du parti présidentiel dans cette partie du pays.

N’importe comment, il faut être patient de cérébrale et oculaire pour ne pas réaliser et voir la qualité du travail abattu par le gouverneur Atou Matubwana pour asseoir les idéaux du président FATSHI dans les cœurs de ses frères du Kongo Central.
Et l’on peut affirmer, sans risque d’être contrarié que la confiance des habitants du Kongo Central ira crescendo d’autant plus qu’au de là Du travail de terrain qu’abat Atou Matubuana, il faut dire également que sous la houlette du président de la République, les chantiers routiers ouverts par le gouverneur du Kongo central évoluent avec vélocité à tel enseigne que le jour où Félix Tshisekedi songera à faire un tour au Kongo central, le soleil s’arrêtera au regard de la qualité des réalisations en cours du territoire de KASANGULU à Matadi, en passant par Kisantu, Mbanza-Ngungu…
Non sans raison parce que les chantiers et l’évolution des travaux sont perceptibles par tous A titre exemplatif : des ponts-routes sont en construction à Kasangulu ; à Kisantu, l’on est entrain de moderniser le stade Fuki dans le but de le hisser au rang des stades internationaux pour y organiser , à la longue ,des compétitions de grande envergure ; à Mbanza Ngungu , l’autorité de la province AtouMatubuana s’est plutôt livré au bétonnage des kilomètres de la voierie.
A Matadi, rapporte-t-on, les travaux de finissage du stade Lumumba ont repris à tel enseigne que le président de la Fecofa est allé se rendre compte de l’évolution des travaux.

Très bientôt, la deuxième phase de travaux programmée sera entamée dans le Bas-fleuve et à Muanda.
De quoi induire au mot d’ordre :’’le soleil va s’arrêter’’ dès que les travaux arriveront à terme et que l’on conviera le chef de l’Etat à visiter les réalisations palpables et, par ricochet, conformes à sa volonté politique d’éviter la diversion pour se mettre au travail de développement comme le fait le gouverneur du Kongo Central : Atou Matubuana.

Jeff Saile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *