Beni : construction d’une base militaire à Kidibwe pour sécuriser la population !

Beni : construction d’une base militaire à Kidibwe pour sécuriser la population !

La MONUSCO construit un camp pour les FARDC à Kidibwe, à Beni, afin d’aider à renforcer la présence des militaires congolais dans ce territoire et de mieux protéger les civils. Photo MONUSCO
La MONUSCO construit un camp pour les FARDC à Kidibwe, à Beni, afin d’aider à renforcer la présence des militaires congolais dans ce territoire et de mieux protéger les civils.

Le projet de construction d’une base des FARDC à Kididiwe, ancien bastion des ADF dans le territoire de Beni avance à grands pas, ont indiqué jeudi 29 avril des sources militaires. Financé par la MONUSCO, ce projet est une nécessité pour le secteur opérationnel Sokola 1 mais aussi un motif de soulagement pour les paysans.

Selon le major Ari Mody, chargé de l’information publique de la Brigade spéciale d’intervention de la MONUSCO (FIB), cinq bases militaires seront implantées dans le territoire de Beni et deux autres en Ituri. Kididiwe, la toute première, va permettre de consolider des acquis sécuritaires dans cet ancien bastion ADF. Cette base va répondre aux normes tactiques, à l’image des bases de la MONUSCO pour permettre aux militaires FARDC de rendre un service de qualité à la population locale.

Le lieutenant Anthony Mwalushayi, porte-parole des opérations Sokola1, revient sur l’importance de cette base :

« C’est un camp très important pour nous, parce que ça va permettre à nos troupes de rester le plus longtemps ici pour sécuriser la population. C’’est très important pour l’armée congolaise, qui va travailler dans des conditions normales. Et nous avons plusieurs secteurs où la MONUSCO est en train de nous aider et c’est déjà important. »

Depuis une année, cette partie du territoire de béni, un des greniers de la région, est vivable. Cette situation enchante certains cultivateurs, qui se disent soulagés du retour de la paix dans cette zone.

Ils saluent la présence des FARDC et des casques bleus de la MONUSCO. Mais, ils plaident pour le renforcement de ces troupes pour préserver les acquis de la paix. Avec Radiookapi.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *