septembre 28, 2021

Beni : le nouveau maire promet de travailler avec la MONUSCO pour faire respecter les droits de l’homme

Beni : le nouveau maire promet de travailler avec la MONUSCO pour faire respecter les droits de l’homme

Le chef de bureau intérimaire de la MONUSCO à Beni, Abdourahamane Ganda, et le nouveau maire de la ville de Beni, colonel Narcisse Muteba, au quartier général de la mission onusienne. Photo MONUSCO/Michaël Ali.


Le nouveau maire de la ville de Beni s’est entretenu mardi 22 juin avec les responsables des différentes sections de la MONUSCO. Cette première rencontre a eu lieu au quartier général de la MONUSCO/Beni, dans la province du Nord-Kivu. A l’issue de cette rencontre, le commissaire supérieur principal Narcisse Muteba Kashale a affirmé que  la MONUSCO est un partenaire privilégié sur qui il faudra compter pour le respect des droits de l’Homme.

Il affirme que sa réunion avec les responsables de la MONUSCO tournait autour du travail qui sera fait ensemble sur terrain :  

« Comment travailler ensemble avec la MONUSCO et comment respecter les droits de l’homme en ce moment de l’état de siège  ». Et d’ajouter que cette visite visait également à s’enquérir de l’apport de la MONUSCO pendant cette période d’état de siège :

« Nous sommes dans l’état de siège, il y a les droits de l’homme qui doivent être respectés. Alors je suis venu s’enquérir de la situation sur place, avoir des explications aussi, à voir la situation sur terrain et puis voir comment est-ce que nous allons cheminer ensemble avec eux, comment ils vont nous appuyer, comment est-ce que nous allons travailler de manière à respecter les droits de l’homme. Donc nous sommes sûrs et certain que la MONUSCO va nous accompagner ».

Tout en félicitant cette première rencontre avec le nouveau maire de la ville, le chef de bureau intérimaire de la MONUSCO, Abdouramane Ganda estime pour sa part que la fondation d’une bonne collaboration a été posée dans le cadre de la protection des civils :  

 « Nous avons échangé, nous avons posé la fondation d’une coopération fructueuse dans le cadre de la mission de protection des civils dans un environnement spécifique lié à l’état de siège ».

Cette première rencontre entre la nouvelle autorité urbaine de Beni et les responsables de la mission onusienne intervient 48 heures après l’entrée en fonction du nouveau maire de la ville.

Avec RO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *