septembre 28, 2021

Cité Kitoko: le ministre d’État Pius Muabilu en Égypte pour les derniers réglages

Cité Kitoko: le ministre d’État Pius Muabilu en Égypte pour les derniers réglages

Après deux jours successifs de concertations fixant les modalités de l’exécution du projet Kitoko nouvelle ville qui doit être construite à Kinshasa sous l’inspiration de la nouvelle capitale administrative d’Égypte, dominé par un gratte ciel de 365 mètres de hauteur, la délégation gouvernementale et le groupe d’investisseurs Egyptiens INCOME ont signé ce jeudi un avenant à l’accord -cadre antérieure Rdc-Egypte dans le but de prolonger de six mois, l’exécution du dit projet censé désengorger Kinshasa surpeuplé. Cet avenant permettra de mettre en place la feuille de route qui intègre les aspects techniques évoqués par les experts des différents ministères regroupés en commission mais aussi l’aspect financier qui doit être à la hauteur de ce projet innovant qui intègre les aspects liés à l’architecture, environnement, gestion des espaces, couleurs, culture. La délégation gouvernementale conduite par le premier ministre Jean Michel Sama Lukonde a effectué une visite d’inspection ce mercredi au terme de sa mission officielle dans le vaste chantier où se construit la nouvelle capitale administrative d’Égypte, située à 45 kilomètres de l’ancienne Caire.

Ce QG qui va délocaliser les institutions de la République va transmettre son art, sa technologie à Kitoko nouvelle ville une cité de rêve qui renferme toutes les infrastructures sociaux de base, dans un plan directeur.
Le groupe Income s’est associé avec un cabinet conseil Concell Tar spécialisé en architecture depuis des lustres en Afrique.
Cet accord cadre est le fruit d’une discussion entre le président Félix Tshisekedi et son homologue égyptien Abdel Fata Al Sissi.
LB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *