septembre 28, 2021

Conférences budgétaires : Aimé Boji insiste sur un travail dans les moindres détails

Conférences budgétaires : Aimé Boji insiste sur un travail dans les moindres détails

Aimé Boji conscientise les conférenciers

En ronde dans les sites où se tiennent les travaux en commissions des conférences budgétaires , le ministre d’État, ministre du budget, Aimé Boji.Sangara qu’ accompagrait la vice ministre Élysée Bokumwana Mposo
a tenu a participé dans les débats qui se déroulent en toute.liberté, une première dans l’histoire du processus d’élaboration des lois financières du pays.

Lancées lundi 02 août, ces assises basées sur « Le leadership et La gouvernance publique axés sur les résultats» les quelles se déroulent à l’hôtel Sultalni et au Cercle de la Gombe balisent le chemin dans.l’élaboration du budget de l’État exercice 2022. La qualité et la pertinence des échanges ont eu le mérite d’étonner le.patron du Budget congolais, non sans le pousser à faire quelques recommandations pour atteindre les ambitions du gouvernement.

“ Nous sommes impressionnés par l’expertise des cadres de notre ministère et les échanges se déroulent dans un climat de liberté que ce soit du côté des recettes et dépenses ou investissements, nous avons constaté beaucoup de liberté d’expression et beaucoup de passion aussi car il s’agit de la survie et des moyens qui vont permettre aux départements ministériels de pouvoir exécuter leurs programmes au cours de l’exercice 2022.» a commenté le Minetat Boji Sangara.

Et de poursuivre en appelant tout le monde à ce rendez- sacré

«Donc, c’est effectivement dans ce climat que nous espérons obtenir les résultats palpables. Nous venons de constater malheureusement qu’il y a des services qui ne se présentent pas aux travaux, demain nous avons conseil des ministres et nous allons attiré l’attention des collègues, membres du gouvernement, pour s’assurer que leurs services participent activement avec la société civile, à ces travaux. C’est pour éviter par après des plaintes selon lesquelles le ministère du budget impose des prévisions aux services, nous n’imposons rien»

Aimé Boji veut faire en temps et en qualité

« C’est pourquoi nous avons dédié deux semaines entières pour que tous ces ministères, les services d’assiettes et les grandes régies financières viennent en toute liberté, exprimer leurs besoins mais aussi nous expliquer de quelle manière ils vont pouvoir réaliser les recettes que nous voulons qu’ils réalisent.
Nous au ministère du budget nous sommes déterminés à présenter le budget de l’État dans le délai constitutionnel, c’est ça l’ambition qui nous vaut cette qualification des «Warriors”, a-‘t- conclu

Surpris par cette visite du Gestionnaire du Budget Congolais les participants à ces travaux et les responsables des services budgétaires se disent confiants et promettent de faire de tout leur possible afin d’offrir un travail capable de faciliter la matérialisation de la vision du chef de L’État, Felix Antoine Tshisekedi.,

À noter qu’à l’initiative du ministre d’État ministre du Budget Aimé Boji, pour la toute première fois dans l’histoire du processus budgétaire de la République Démocratique du Congo, le Cadre Budgétaire Moyen Terme 2022-2024 sera examiné et adopté en conseil des Ministres au terme des conférences budgétaires.

Jeff Saile

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *