septembre 28, 2021

Détournement des fonds de l’état de siège: 9 officiers de l’armée aux arrêts à Bunia !

Détournement des fonds de l’état de siège: 9 officiers de l’armée aux arrêts à Bunia !

9 officiers supérieurs dont l’un de la police en Ituri sont arrêtés depuis ce mercredi 21 juillet dernier à Bunia en Ituri.

C’est le résultat préliminaire de la mission d’enquête menée par l’inspecteur général des FARDC en Ituri, le général d’armée Amisi Kumba Gabriel dit Tango Four sur instruction du commandant suprême des forces armées, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Selon les sources militaires, ces officiers sont présumés auteurs de détournement des fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de l’état de siège décrété par le président de la République et entré en vigueur depuis le 06 mai dernier.

» Le séjour de l’inspecteur général des FARDC, le général d’armée Amisi Kumba Gabriel à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri et siège de l’état major de la 32 ème région militaire n’est pas du tout repos. Mercredi 21 juillet, la délégation de l’inspectorat général sous sa conduite a procédé à l’audit de la commission d’achat à cette période de l’état de siège à la 32 ème région militaire composée des membres de l’état major, base logistique régionale du secteur opérationnel Ituri, direction régionale des services d’éducation civique et actions sociales. Après contrôle et vérification de l’authenticité du document referentiel des fonds et certaines pièces justificatives, il s’est avéré des anomalies, preuve de malversation et de détournement avéré. Notez que ces détournements des fonds publics destinés à l’armée pour l’accomplissement de sa mission régalienne ternissent l’image des forces de défense et de sécurité. Et pour mettre fin à toutes ces pratiques d’antivaleurs, les auteurs de ces détournements à la 32 ème région militaire, sur ordre de l’inspecteur général des FARDC sont mis à la disposition de la justice à l’auditorat militaire et mis en prison pour répondre de leurs actes, » a dit le porte-parole de l’inspection générale des FARDC, le major Gerry Gbelo Pazonga.

Et d’ajouter : » il s’agit de colonel Nlandu Walter, commandant adjoint en charge de la logistique à la 32 ème région militaire, colonel Diama Josué, directeur régional de service d’éducation civique et actions sociales, lieutenant colonel Mukanda Salebombo, directeur administratif à la 32 ème région militaire, lieutenant colonel Kifuta, T4 du secteur opérationnel Ituri 32 ème région militaire, major Sadiki Delphin, commandant de la base logistique centrale de la 32 ème région militaire, commissaire supérieur principal Kambolwa Mumbelwa, assistant du vice gouverneur de l’Ituri, lieutenant colonel Love Zuela, T2 secteur Ituri, capitaine Patrick Nenesa, secrétaire à la 32 ème base logistique régionale « .

Notons qu’après l’étape de l’Ituri, viendra celle du Nord-Kivu, une autre province qui est aussi sous régime spécial dit de l’état de siège concerné par le contrôle de l’inspectorat.

Avec lesvolcansnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *