Etat de siège au Nord-Kivu: 12 localités récupérées par les FARDC

Etat de siège au Nord-Kivu: 12 localités récupérées par les FARDC

La traversée du pont sur la rivière Messo qui sépare les territoires de Walikale et Masisi, de part et d’autre de la cité de Pinga. 29 octobre 2020. Radio Okapi/Ph. Sifa Maguru
La traversée du pont sur la rivière Messo qui sépare les territoires de Walikale et Masisi, de part et d’autre de la cité de Pinga. 29 octobre 2020. Radio Okapi/Ph. Sifa Maguru

Au moins douze localités jadis occupées par les groupes armés ont été récupérées par l’armée, depuis l’instauration de l’état de siège au Nord-Kivu. Ce bilan est donné par le porte-parole du gouverneur de province. Selon lui, une centaine de rebelles ont été neutralisés, plusieurs autres se sont rendus et treize armes récupérées.

Selon le porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, major Ndjike Kaiko, les localités récupérées se trouvent dans les territoires de Masisi, Walikale et Rutshuru.

“Il fallait d’abord prendre tous les moyens nécessaires pour que la population de Goma puisse être épargnée des dégâts que pouvait causer l’éruption du 22 mai. Mais aussi, parlant des opérations, malgré qu’il (gouverneur militaire) s’occupait du volcan Nyiragongo ou de la population, dans le Masisi ou dans le Rutshuru, les opérations continuaient sous l’impulsion du lieutenant-général Ndima Kongba Constant”, a-t-il affirmé, avant de préciser les localités concernées :

« Singa, Hembe, Lubula, Shango, Bindobindo, Lushebere et Kahandja, sur l’axe Masisi-centre. Et sur l’axe Kinyana, nous avons Bingwe, Bosoro, Kamone, Kanyamatembe et Iwana. Elles étaient détenues par les CMC Nyatura de Domi et les APCLS”.

Par ailleurs, un des grands groupes armés actifs à Rutshuru, “grâce à la pression des forces armés de la RDC, ses délégués se sont présentés dans nos offices pour se préparer à la reddition sans condition. Mais aussi il y a eu des armes qui ont été récupérées dans ces zones. Il y a eu des rendus, il y a eu aussi des neutralisé”, a poursuivi la même source sans autres précisions.

Le gouverneur de province a déjà ordonné l’intensification des opérations militaires de grande envergure dans la zone de Beni, a aussi indiqué le major Ndjike Kaiko.

Avec RO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *