Exclusif: des arrestations en cascade à la RVA !

Exclusif: des arrestations en cascade à la RVA !

L’heure est au nottoyage des écuries à la Régie des voies aeriennes, RVA. Au passage du balaie, ce sont des têtes qui continuent de tomber . Les aeroports du pays transformés en bien privés par leurs gestionnaires se débarrassent des detourneurs. À Kisangani comme à Kinshasa, le resultat est là. Bravo au nouveau maître ad intérim de la RVA, William Pambu Pambu pour la remarquable opération d’audit de la gestion des aéroports.

Dans la vaste opération d’audit initiée par le Directeur Général ad interim de la Régie des Voies Aériennes Sa, William PAMBU PAMBU, sur la gestion des aéroports ouverts à la circulation aérienne publique, les arrestations pour détournement des deniers publics se poursuivent à un rythme effréné.

S’ inscrivant résolument dans la vision du President de la République Antoine Félix TSHISEKEDI, de mettre fin au règne de l’impunité caractérisé par les détournements spétaculaires des deniers publics , ce manager veut remettre à tout prix de l’ordre à la RVA où certains Commandants d’aéroports confondent le patrimoine de l’Etat à leur l’héritage clanique.

C’est à ce juste titre que lesdits audits ont débouché à des arrestations inédites.

Le Commandant d’Aéroport International de Kisangani/Bangboka, Sieur MUNYAGA KIZITO, était le premier à en avoir payé les frais pour détournement de certains équipements et matériels cédés à la RVA par la MONUSCO.

Ensuite, est venu le tour du commandant de l’Aéroport international de N’djili Guy Mavuba et ses quatre (4)
collaborateurs: -Crispin Bisimwa Chef de Div Moyens Généraux; Athanase Suku Chef de Div Technique;
Esperant Mafuta Chef de Div Finances;
-Didier Mwaka Chef de service entretien bâtiment; pour détournement des deniers publics ( somme estimée à 30 millions 912 mille
80 dollars) .

À Kisangani, la justice ne désarme pas non plus, après le Commandant d’aéroport, sont également aux arrêts trois de ses collaborateurs .
Il s’agit du Chef de Division Moyens Généraux TSHIKOMBA LUZAU , de Monsieur IKANGA LIYATE Jean Robert , le Chef de Service Médical de la Polyclinique RVA/ KISANGANI et de l’ infirmier CAMILLE MATHU MBONDE pour détournement des engins cédés par la MONUSCO , et matériels médicaux affectés à la polyclinique de la RVA/ Kisangani.

Seules les arrestations ne suffisent pas, encore faut-il , pensent les agents et cadres de la RVA et les ONG des droits de l’homme ainsi que toute personne éprise d’équité, qu’ il y ait lieu l’administration d’une justice exemplaire. Le bon droit voudrait, donc, la restitution des biens détournés.

On rappelle que
ceux qui étaient arrêtés à Kinshasa (Commandant aéroport de N’djili et consorts) sont déjà transférés à la prison de Makala. Le DG a.i William Pambu Pambu nettoie sa cour des malfrats. La série continue, car la tempête souffle encore.

Antoine Botshili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *