Gouvernement Sama Lukonde: constat mitigé à la vue de sa composition (Tribune de Aimé Parsiecle)

Gouvernement Sama Lukonde: constat mitigé à la vue de sa composition (Tribune de Aimé Parsiecle)

Du gouvernement Sama Lukonde, nous partirons toujours (en rapport avec ma tribune sur le choix de Sama Lukonde) du postulat selon lequel les péripéties qui ont entouré la formation de la nébuleuse nouvelle majorité Union Sacrée pour la Nation constituent une somme de violation flagrante de la constitution. Aussi, qu’ au regard de la misère dans laquelle est plongée notre peuple, l’illégitimité ne pourrait en aucun cas empêcher Jean-Michel Sama Lukonde de faire le job. Les vies de plus de 60 millions d’âmes en dépendent.

Ceci dit, après plus de 4 mois sans gouvernement, celui dit « des WARIORS », enfin constitué, vient démentir cet anglicisme du fait qu’ il apparaît plutôt comme un gouvernement  » LES FEUX DE L’ AMOUR  » puisque privilégiant l’ affectif en lieu et place de la compétence. Le choix des ministres proposés par plusieurs autorités morales faisant foi.

Vu le contexte socio-économique et sécuritaire chaotique dans lequel se trouve la RDC, il eut fallu mettre sur pied un gouvernement constitué à 90% de technocrates expérimentés et compétents en lieu et place d’ une horde d’ opportunistes n’ ayant aucune maîtrise des secteurs définissant les portefeuilles qu’ elle occupera, et ce, pour le seul satisfécit des autorités morales. À noter que quelques 3 ou 4 ministres sortent du lot.

Sama Lukonde devra relever le défi de renflouer les caisses de l’État au regard de ce trou béant provoqué par l’irrationnalité de la gestion budgétaire de l’Exécutif National qui, à lui tout seul, plombe les maigres finances de la République. Il devra, à cet effet, engager un bras de fer avec Félix Tshisekedi afin de le contraindre à réduire son train de vie et de faire le ménage à la Présidence de la République pour ramener au tiers le nombre des conseillers en l’occurrence. Il n’ est pas normal qu’après s’être dit émancipé de Joseph Kabila et de son FCC que Félix Tshisekedi continue de conserver sa pléthore de conseiller inutiles et budgetivore. Autant le gouvernement a fait un effort de réduire sa composition, autant Le Président doit diviser par trois le nombre de conseillers de ses services.

En définitif, le gouvernement Sama Lukonde lance des signaux négatifs quant à sa capacité à résoudre les vrais problèmes du quotidien des citoyens puisque mal constitué sur le plan qualitatif. Plusieurs ministres et vices ministres viendront découvrir des dossiers méconnus alors que le temps n’ est plus à l’apprentissage mais à la résolution des problèmes dès leur prise de fonction.

Le pays va mal

              Aimé Parsiecle 
               Libre penseur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *