septembre 28, 2021

Ituri : deux groupes armés attaquent les territoires d’Irumu et Djugu, six morts

Ituri : deux groupes armés attaquent les territoires d’Irumu et Djugu, six morts

Vue aerienne de la cite de Djugu

Six personnes ont été tuées et plusieurs autres portées disparues lors des attaques armées perpétrées dans la nuit de dimanche au lundi 28 juin dans les territoires d’Irumu, Kpanga et Djugu en Ituri. Des sources sécuritaires attribuent ces attaques aux présumés rebelles ougandais des ADF et des miliciens du groupe d’auto-défense Zaïre. 

Des présumés ADF ont attaqué la localité de Manzobe, sur l’axe Kamanda-Luna sur la route nationale numéro 4 dans la mi-journée. Leur objectif était de se ravitailler en vivres et médicaments, selon des sources sécuritaires.  

Ces rebelles se sont mis à tirer plusieurs coups de feu, créant la panique parmi la population qui courait dans toutes les directions. 

D’après des activistes de droit de l’homme, dans ce mouvement, cinq civils ont été atteints par balles et sont morts sur-le-champ. Avant de se retirer, poursuivent-ils, ces présumés ADF ont incendié une dizaine de maisons.  

Pour le porte-parole de l’armée de l’Ituri, quatre personnes parmi les otages ont été libérées des mains de ces rebelles après l’intervention des FARDC. 

Du côté de territoire de Djugu, des miliciens du groupe d’auto-défense Zaïre ont tendu une embuscade dimanche 28 juin vers 15 heure locale à une vingtaine de civils à Kpanga, alors qu’ils se rendaient au marché hebdomadaire de Pimbo. 

Le président des jeunes de cette entité fait savoir que ces assaillants ont tué une personne et blessé deux autres. A ce stade, six personnes sont portées disparues, indiquent des sources locales. 

Avec RO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *