Kitenge Yezu: Plaidoyer pour le respect de la mémoire d’un libre penseur !

Kitenge Yezu: Plaidoyer pour le respect de la mémoire d’un libre penseur !

Comme on le sait déjà, Kitenge Yesu, haut représentant du chef de l’État, a rejoint le village de nos ancêtres à l’Orient Eternel dans la nuit de dimanche à lundi 31 mai 2021. A voir ces dernières images, l’on se rend vite compte qu’il n’était plus en bonne santé, qu’il avait fondu. Mais, au lieu de voir les Congolais, toutes tendances confondues, saluer la mémoire de cette personnalité qui aura occupé une place non négligeable dans l’histoire politique de la RDC, beaucoup se sont plus au contraire à faire ressortir sa vie privée, à le présenter comme l’homme qui a permis au chef de l’Etat Félix Tshisekedi de mettre un terme à une coalition qui n’avait visiblement pas de raison d’être, et de s’assumer aujourd’hui avec la nouvelle plate-forme de l’Union sacrée de la nation.
Les commentaires qui accompagnent maintenant le départ de Kitenge Yezu, étaient prévisibles. Sa nomination au poste de Haut-Représentant du chef de l’Etat n’avait pas été bien vue par ceux qui redoutaient déjà de voir le tout nouveau président de la République tourner vite le dos à son prédécesseur, à bannir les pratiques ayant caractérisé l’ancien régime. Et à s’émanciper.
Ceux qui l’ont connu et côtoyé disaient qu’il n’était pas homme à quémander un poste pour sa survie politique. C’est plutôt compte tenu son habilité politique que Félix Tshisekedi avait jugé nécessaire de l’avoir à ses côtés. Kitenge Yezu était l’un des hommes craints du pays. Ne l’approchait pas qui voulait. Ce libre penseur avait rejoint le Conseil national de libération créé pour venger l’assassinat de Patrice Emery Lumumba par les puissances occidentales qui craignaient de voir cet autre libre penseur, faire tomber le Congo dans le camp des Russes, ce qui n’était pas dans ses intentions. Kitenge Yezu a œuvré aux côtés du président Mobutu, qu’il a servi principalement durant la période de transition -1990-1997. Ne supportant pas les méthodes de Laurent-Désiré Kabila, porté par des armées étrangères, il s’exile en Europe, et retourne au pays accueilli par ceux qui l’ont vu s’en aller avec l’espoir de le revoir sur le sol congolais, a dit un observateur. Mais, très rapidement, il affiche son intention de s’opposer au régime Kabila.
C’est que l’on ne sait pas, entre-temps, est qu’il est consulté, nuits et jours par les membres de la nouvelle génération politique. Face à ce désir de le voir jouer à nouveau un rôle politique, il lance une plate-forme, la Convention des Républicains (CR).
Au lendemain de la naissance suivie de sa division en deux ailes, du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement –RASSOP- Kitenge Yezu réussit à sauver l’essentiel en évitant le naufrage. C’est après avoir reconnu sa sagesse du politicien que Félix Tshisekedi le prend à ses côtés pour l’aider à déjouer les manœuvres dilatoires du FCC. Qu’il soit donc porté aux fonctions qu’il a occupées, rien d’anormal.
Mais, ce qui nous choque davantage, c’est le fait que l’on ait marqué de respect à sa mémoire, en le présentant comme « le sorcier de Tshisekedi ». Tous ces vendeurs d’illusions qui écument nos quartiers, se présentent comme des « saints », pendant qu’ils se font initier en Afrique de l’Ouest –vaudou, sorcellerie- pour remplir leurs églises et opérer de prétendus miracles. Que KItenge Yezu ait choisi la franc-maçonnerie, où est le mal. D’autres ont opté pour la sorcellerie, la magie noire, etc. Mais, au moins lui a servi Dieu en se préoccupant de la vie de ses semblables que sont les populations congolaises.
Ceux qui suivent les vendeurs d’illusions comme les moutons de Panurge ne craignent auraient dû craindre le ridicule: au lieu de s’attaquer à un ordre multimillénaire qu’est la franc-maçonnerie, ils auraient dû refuser, mieux bannir en RDC, toutes les œuvres sorties de l’imagination féconde des francs-maçons, notamment la Croix-Rouge, fondée par un maçon, Henri Dunant.
Qu’ils l’acceptent donc ou pas, la Franc-maçonnerie a été et sera toujours au cœur de tout ce qui contribue au progrès de l’humanité et au bonheur des peuples.
Yamaina Mandala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *