septembre 28, 2021

Kongo central: Silence, le gouverneur Atou Matubuana travaille !

Kongo central: Silence, le gouverneur Atou Matubuana travaille !

Jeudi 26 août, Atou Matubuana, le gouverneur du Kongo central est passé à la vitesse supérieure dans le Mayumbe profond, précisément à Nsiona, une localité mouvementée située à quelques encablures de Singini, village natale de l’heros national et premier président de la République démocratique du Congo Joseph Kasa-Vubu d’heureuse mémoire. Toute une symbolique. C’est dans cette contrée en effet, que le chef de l’exécutif du Kongo central a choisi pour lancer les travaux de réhabilitation des routes de dessertes agricoles devant une foule grouillante venue saluer l’engagement pris par le représentant du chef de l’État Félix Tshisekedi. Accompagné de 25 députés provinciaux sur les 39 que compte le Kongo-central, Atou Matubuana a séduit ses administrés.
« Nous avons pris
l’engagement de lancer les travaux qui vont toucher tous les territoires et les villes de la province »a laissé entendre le gouverneur sur un ton rassurant. Avant d’ajouter que tous les dix territoires va avoir des chantiers. Tout ceci, dit-il, est devenue possible grâce à l’apport du chef de l’État Félix Tshisekedi. « Ça fait plusieurs années les budgets d’investissement alloués aux provinces ne viennent plus. Mais, grâce au président de la République Félix Tshisekedi qui a donné l’ordre au premier ministre, aujourd’hui nous l’avons. C’est pourquoi, nous avons pris l’engagement de lancer ces travaux » a indiqué Atou Matubuana.
Rappelons que ces travaux rentrent dans le cadre de projet d’investissement et sont focalisés pour cette première phase notamment sur les infrastructures, l’éducation et la santé.

Des camions malaxeurs déjà à Mbanza Ngungu

Déterminé à revêtir Mbanza-Ngungu de sa plus belle robe d’antan, Atou Matubuana a commandé des engins afin de bétonner six avenues de cette bourgade. Il s’agit donc du Réservoir, Lumumba, Manianga, foyer et sainte Thérèse. L’avenue réservoir sera revêtue d’une nouvelle technologie en terre battue dont la durée est de huit ans.

Aux dernières nouvelles, nous apprenons que les camions malaxeurs sont arrivés à Mbanza-Ngungu depuis vendredi 27 août courant provoquant une effervescence sans pareille dans le chef de la population. Comme qui dirait, une rêve devient réalité.
Voilà pourquoi les ennemis de Félix Tshisekedi cherchent noise Atou Matubuana au motif qu’il est entrain de matérialiser pas à pas la vision du chef de l’État. En tout cas, toutes ces réalisations n’enchantent nullement ces esprits puérils tapis dans l’ombre. A Mbanza-Ngungu, ils ont distillé des grossiers mensonges à l’opinion disant que les travaux de bétonnage de avenues sont définitivement aux arrets. C’est mal connaître Atou Matubuana qui a déjà pris l’engagement de revêtir cette ville de sa plus belle robe d’antan. Une distraction de trop. A cela vient s’ajouter les faux rapports de l’IGF concoctés dans les tavernes ténébreux du Kongo central par les ennemis de l’émergence de cette entité connus de tous. Tout ceci dans l’unique but de torpiller les actions de ce gouverneur qui s’emploi à redorer le blason terni de sa province. Silence, Atou Matubuana travaille pour l’émergence de sa province longtemps meurtrie. Et, le rendez-vous est pris d’ici quelques mois pour voir la matérialisation de tous ces projets d’intérêt communautaire. Haro donc aux rêveurs. Comme qui dirait, le chien aboie, la caravane passe.

Danny Musangu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *