L’ UNC déterminée à pérenniser l’oeuvre de son leader Vital Kamerhe !

L’ UNC déterminée à pérenniser l’oeuvre de son leader Vital Kamerhe !

Larmes aux yeux, cadres et militants de l’Union Pour la Nation Congolaise, UNC, se sont retrouvés le jeudi 08 avril à l’occasion du premier anniversaire de l’incarcération de leur leader, Vital Kamerhe pour renouveler leur attachement au parti, au président national et à l’ideal pour le quel tous se sont engagés.

C’est le secrétaire général ai du parti Aimé Boji Sangara qui a présidé cette activité de loyauté au parti malgré l’absence douleureuse de son president, arrêté selon lui , injustement le 08 avril 2020 en plein confinement.

«La date du 8 avril, nous rappellera à jamais les conditions choquantes dans lesquelles a été arrêté notre Président National et le calvaire que lui et nous traversons depuis », a d’entrée de jeu déploré Aimé Boji Sangara saluant l’engagement de chacun dans l’ édification du parti confronté aux pronostiques des prophètes de malheur.

L’occasion était alors donnée aux Kamerhistes de reclamer un procès juste pour disent-ils l’acquittement de leur chef innocent.

«C’est pourquoi, nous ne cesserons de clamer très haut son innocence ;
C’est pourquoi, nous ne nous fatiguerons jamais de réclamer un procès juste et équitable en sa faveur et son acquittement pur et simple .C’est pourquoi, pour la énième fois, nous continuons à demander son évacuation pour des soins appropriés vu la dégradation de son état de santé» s’est déchaîné le S.g ai.

Mais pour le programme de la manifestation, il faut retenir que le lancement de la campagne «1$ pour le parti a constitué l’événement du jour.

«En toute humilité, nous pensons que la panoplie des activités incluse dans le programme de cette manifestation qui a commencé par une prière et qui va se poursuivre avec la projection du documentaire titré ‘le verdict du temps’, suivi du lancement du site internet rénové du Parti et enfin par le lancement de la campagne un dollar pour mon parti, répondra au mieux aux attentes des uns et des autres»

Et de poursuivre,

« Le documentaire que nous projetons pour la toute première fois ce jour, essaye, dans un condensé de 15 minutes, de retracer les temps forts du procès dit des 100 jours et fait parler différents acteurs nationaux et internationaux qui en exposent à suffisance les failles et irrégularités. C’est pour nous une forme de manifestation de notre désarroi et frustration face à ce procès incongru qui continue à défrayer la chronique.
Nous n’avons l’ombre d’aucun doute qu’après l’avoir suivi, vous vous rendrez compte qu’il s’agit d’un véritable matériel de mobilisation, de sensibilisation et d’éveil de consciences sur le disfonctionnement du pouvoir judiciaire dans notre pays. Une question qui nous préoccupe au plus profond et à la fois une interpellation pour une justice juste et équitable pour tous.

Le lancement du site internet réaménagé de notre cher Parti, quant à lui, reflète l’ambition qui nous anime de faire de l’UNC, à l’image de son leader, un Parti avant-gardiste qui se projette avec conviction et assurance dans l’avenir par la modernisation de sa gestion.
Enfin, le lancement ce jour de la campagne Un dollar pour mon parti est pour nous une façon de démontrer avec force à la face du monde que malgré l’arrestation injuste de notre Président National, l’UNC reste et restera debout, déterminé, uni et mobilisé derrière son leader, l’honorable Vital Kamerhe»

Aimé Boji motive à cet effet,

«Votre participation à cette campagne de collecte de fonds sera une manifestation est un symbole fort de votre résilience et de la foi que vous avez en l’avenir de notre cher Parti. En donnant, 1$, 10$, 100$, 1000$, 10 000$, 100 000$ et pourquoi pas 1 million de dollars pour, entre autres, l’achat du siège national de votre cher Parti, vous aurez grandement contribué à la consolidation des acquis de sa première décennie d’existence tout en garantissant son avenir»

Il a enfin conclue que la campagne s’etendra jusqu’aux extrémités du monde où se trouve représentée l’UNC.

Jeff Saile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *