La première bourde de Patrick Muyaya: un ministre de la com’ spécialiste des fakenews ?

La première bourde de Patrick Muyaya: un ministre de la com’ spécialiste des fakenews ?

Le porte parole du gouvernement des warriors vient d’induire plusieurs médias en erreur ce samedi 29 mai 2021 au sujet de prétendue éruption du volcan
Nyamuragira.

« Une éruption volcanique de faible intensité est signalée dans le flanc Nord du Nyamulagira, dans le Nord-Kivu. La lave coule dans une zone non habitée au sein du Parc des Virunga », avait-il annoncé dans le compte officiel Twitter du ministère de la Communication et Médias.

Du coup, plusieurs médias, dont Le Baromètre, ont relayé cette alerte du ministre de la communication et média de surcroît porte parole du gouvernement.

Quelques temps après, cette information a été démentie. Comment à un tel niveau de responsabilité, on peut se tromper en diffusant une aussi importante information qui entre dans le domaine de sécurité du pays? S’interroge-t-on dans des salons huppés de la capitale.

Voilà comment un membre du gouvernement prend les choses à la légère induisant ainsi plusieurs médias congolais voir étrangers en erreur sans que personne ne s’en offusque. Une bourde qui ne peut pas rester impunie sous d’autres cieux. Est ce que peut-on encore faire confiance au porte-parole du gouvernement et tout ce qui sort de sa bouche? La réponse n’est pas différente de non.

D’après le démenti fait à ce sujet résultant de l’enquête menée par un avion qui a survolé toute la zone des flancs de ce volcan, il s’est agit plutôt d’intenses activités de carbonisation du bois dont la fumée a été apperçue comme une éruption.
Antoine Botshili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *