septembre 28, 2021

Le Chef de l’Etat félicite les 85 sénateurs pour leur engagement dans l’Union sacrée de la Nation

Le Chef de l’Etat félicite les 85 sénateurs pour leur engagement dans l’Union sacrée de la Nation

Le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a félicité de vive voix les 85 Sénateurs pour leur courage politique en s’engageant dans l’Union sacrée de la Nation, au cours de la première rencontre qu’il leur a accordée, samedi, à la ciré de l’Union africaine à Kinshasa.

Le Président de la République a fécilité et remercié les 85 sénateurs membres de l’Union sacrée de la Nation conduits par le président de leur institution Modeste Bahati Lukwebo, pour leur geste opéré lors du basculement de la majorité parlementaire. «Vous ne le regretterai pas», leur a dit le Président de la République qui leur a expliqué sa vision de l’Union sacrée. « La population a besoin d’une nouvelle dynamique pour répondre à ses attentes», a-t-il  martelé, avant d’insister «La paix et la sécurité restent les principales préoccupations».

S’exprimant au sujet de l’état de siège, le Président de la République, Félix Tshisekedi s’est félicité de l’adhésion tous azimuts des Congolais, toutes tendances confondues à cette mesure forte. «Nous avons la détermination et les moyens  de renforcer nos forces armées», a précisé le Président de la République.

Au sujet de la durée de l’état de siège, il a fait savoir qu’il encourage les deux chambres du Parlement à voter une loi d’habilitation qui permettra la prolongation tous les 15 jours de l’état de siège dans les deux provinces concernées.

Évoquant la recrudescence de la pandémie de la Covid-19 en RDC, le Chef de l’Etat a appelé les sénateurs à la prudence, avant de promettre des nouvelles mesures pour juguler la troisième vague de Covid-19.

Le Président de la République a aussi sollicité l’appui des sénateurs pour le vote de la loi électorale ainsi que la loi sur le fonctionnement de la CENI. «Je tiens à l’organisation d’un processus électoral crédible», s’est-il  exprimé en subsistance.

Pour rappel, une nouvelle majorité de 391 députés sur 500 soutient désormais le Président Félix Tshisekedi, qui devait depuis son élection en janvier 2019 gouverner dans une coalition avec son prédécesseur Joseph Kabila, dont les partisans étaient majoritaires au Parlement. 

Avec ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *