Le Premier ministre évalue l’ampleur des dégâts causés par l’éruption de volcan Nyiragongo

Le Premier ministre évalue l’ampleur des dégâts causés par l’éruption de volcan Nyiragongo

Le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde Kyenge, en visite de compassion à Goma, est descendu, dimanche, sur le terrain en vue de se faire une idée nette sur l’ampleur et les conséquences des dégâts énormes causés par la coulée de la lave lors de la récente éruption volcanique du Nyiragongo.

Avec dans sa suite douze ministre, des députés nationaux et du Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le Chef de l’Exécutif central s’est tout d’abord rendu à Kibati, dans le territoire de Nyiragongo où il s’est rendu compte des ravages causés par la première coulée de lave qui avait momentanément coupé la route Goma-Rutshuru.

Outre la paralysie de la circulation, cette matière magmatique drainée principalement dans le parc national des Virunga, avait également sectionné la ligne de transport du courant électrique qui dessert une grande partie de Goma en plus des deux centres de captage d’eau de la Regideso. Ici, le Premier ministre a eu d’amples explications de la part du directeur et chef de site du parc national des Virunga, Emmanuel De Merode.

Aux compatriotes déplacés hébergés respectivement dans les sites de Kayembe-Munigi dans le territoire de Nyiragongo et ceux accueillis dans les salles de classe de l’Ecole primaire Mululu de Sake, dans le territoire de Masisi, le Premier ministre Sama Lukonde a transmis la compassion du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, avant de les rassurer que tout sera mis en œuvre pour répondre à leurs besoins vitaux en déplacement.

Il garantit que le Gouvernement s’emploie à trouver un logis approprié à tous ceux dont les maisons avaient été englouties par la lave en plus des moyens de subsistance.

La journée marathon du Chef du Gouvernement de la RDC a été bouclée par la visite du site de Bushara où le réservoir de secours de la Regideso a également été rendu inopérationnel par la lave ainsi que l’hôpital provincial du Nord-Kivu qui continue à prendre en charge les personnes affectées par l’éruption inattendue du Nyiragongo.

Avec ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *