Le Professeur Jean de Dieu Mangambu Mokoso donne l’historique de la journée mondiale de la Terre !

Le Professeur Jean de Dieu Mangambu Mokoso donne l’historique de la journée mondiale de la Terre !

La communauté internationale a célébrée ce jeudi 22 Avril 2021la journée internationale de la Terre. Cette année, aucune manifestation n’a été organisée étant donné que le gouvernement congolais est en phase transitaire entre le gouvernement sortant Ilunga Ilunkamba et le nouveau Sama Lukonde. Toutefois, selon le recit nous parvenu par le Professeur Jean de Dieu Mangambu Mokoso de l’Universite officielle de Bukavu (UOB), qui lui même est un grand environnementaliste et membre influent de la société civile environnementale du Congo, cette manifestation annuelle est partie des États-Unis d’Amérique. « Célébrée pour la première fois le 22 avril 1970 sous l’impulsion du sénateur du Wisconsin Gaylord Nelson qui encouragea les étudiants à se mobililiser pour sensibiliser à l’environnement dans leurs communautés », affirmé t-il. Le Jour de la Terre marque tous les ans l’anniversaire de la naissance du mouvement environnemental estimé « le plus important de la planète », selon le Professeur Mangambu.

La première manifestation environnementale d’envergure sur le territoire américain, proposé par Gaylord Nelson, pour interpeller la scène politique et forcer l’insertion de la problématique environnementale dans le cadre politique national. « C’était un pari, mais cela a fonctionné », rappelle-t-il. En effet, ce premier Jour de la Terre a mené à la création de l’agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA) sous le gouvernement de Richard Nixon en 1970 et à l’adoption des lois « Clean Air, Clean Water, and Endangered Species ». En 1990, sous l’égide de l’écologiste américain Denis Hayes, le Jour de la Terre est devenu un événement planétaire, mobilisant 200 millions de personnes dans 141 pays et jouant un rôle de levier pour les enjeux environnementaux mondiaux. Le Jour de la Terre a donné un élan énorme aux campagnes de sensibilisation à la réutilisation et au recyclage et le Sommet de la Terre des Nations unies de 1992 à Rio de Janeiro. Bien que partant des USA, durant les années Trump, les États-Unis n’étaient plus en tête des revendications écologiques et s’est même retirer des organisations internationales militant en faveur de l’environnement. Mais c’est seulement pour la journée de Terre 2021 que le Président américain Joe Biden, a convoqué un sommet virtuel pour parler réchauffement climatique auquel participe le Chef de l’État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le Jour de la Terre est une importante célébration environnementale par la société civile.

Célébré le 22 avril, le Jour de la Terre est un événement annuel mondial où plusieurs manifestations qui soutiennent la protection de l’environnement sont effectuées et coordonnées grâce au Earth Day Network. Le jour de la Terre de l’année 2000 a atteint (grâce à Internet notamment) un record de participation. Dans 184 pays, on estime que le nombre de participants touchés d’une manière ou d’une autre fut de l’ordre de quelques centaines de millions.

En 2006, plus de 500 millions de personnes passent à l’action ou participent à un événement dans le cadre du Jour de la Terre. Au fil des ans, le Jour de la Terre est devenu l’événement participatif écologiste le plus important de la planète.

En 2020, le mouvement célèbre son 50e anniversaire et une participation sans précédent était attendue, mais en raison de la pandémie de Covid-19 la plupart des manifestations physiques prévues n’ont pas pu se tenir. Il est temps que la question de la Terre devienne la priorité de la priorité car, comme l’a dit le Président Américain ce 22 avril 2021, ‘la décennie actuelle est la plus decissive pour la terre’.

Willy Makumi Motosia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *