Légère appréciation du franc congolais par rapport au dollar américain au segment officiel

Légère appréciation du franc congolais par rapport au dollar américain au segment officiel

Le franc congolais s’est apprécié par rapport au dollar américain au cours de la semaine du 10 au 16 mai 2021, en se négociant à 1.997.72 (mille neuf cent quatre-vingt-dix-sept, soixante-douze centimes) FC le dollar américain contre 1.998,10 (mille neuf cent quatre-vingt-dix-huit, dix centimes) FC le dollar américain, la semaine du 03 au 08 mai de l’année en cours, a constaté l’ACP sur les différents lieux de négoce des devises éparpillés à travers la ville de Kinshasa.

Sur le marché parallèle, il s’observe un petit relâchement de l’encadrement de change par l’autorité monétaire, lié notamment à l’exercice de la profession de change par des personnes non attitrées (sans qualité). Ces dernières pratiquent un taux supérieur à celui des professionnelles pour s’attirer des clients et satisfaire ainsi les opérateurs politiques et économiques pour qui elles roulent.

Le taux au segment parallèle est diversifié selon qu’il s’agit de la vente ou de l’achat du dollar américain. A la vente des dollars, le taux est de 2.000 (deux mille) FC le dollar américain.

A l’achat des dollars contre les francs congolais, le taux est de 2.016 (deux mille-seise) FC voire même 2.025 (deux mille-vingt-cinq) FC, le dollar américain.

Il convient de relever que le taux de change du franc congolais est demeuré stable depuis le dernier trimestre 2020 grâce au pacte de stabilisation signé entre le gouvernement et la Banque centrale du Congo.

Le vice-gouverneur de la bcc qui était l’invité du Conseil des ministres du 14 mai a, au nom de son institution confirmé l’évolution de la situation récente du marché de change ainsi que celle des biens et services. Il a noté que le FC a maintenu sa trajectoire de stabilité. Celle-ci est aussi remarquée aussi du côté des marchés des biens et services.

En effet le rythme hebdomadaire de formation des prix intérieurs s’est établi à 0,08% contre 0,09% la dernière semaine du mois d’avril. Le taux d’inflation cumulé s’est situé à 1,58% à la première semaine du mois de mai contre 4,22% à la période correspondante de 2020, soit un recul de plus de 2 points.

D’une manière globale, une nette stabilité du cadre macroéconomique et une relative amélioration de la conjoncture économique internationale particulièrement sur les marchés des matières premières, ont présagé une consolidation de la stabilité actuelle. Cependant la prudence reste de mise dans l’exécution des opérations financières de l’Etat pour préserver la stabilité, souligne le Conseil des ministres.

Outre cette embellie des prix des matières premières, le ministre des Finances a, dans son point d’information au Conseil de ministres indiqué que la situation générale de la mobilisation des recettes est marquée par de performances des régies financières en ce qui concerne la mobilisation des recettes fiscale, douanières et domaniales. Pour le mois d’avril, la Direction générale des recettes administratives, domaniale et de participation (DGRAD) a réalisé 103%, la Direction générale des impôts a franchi la barre de 150% et la Direction générale des douanes et accises a réalisé 105,5%.

Ces réalisations témoignent la reprise de l’activité économique et la mise en pratique des règles de la bonne gouvernance en République démocratique du Congo.
Avec ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *