L’évêque de Beni-Butembo, Sikuli Paluku Melchisédech à Bini lors de son séjour de compassion aux victimes du massacre de Rwangoma à Beni (Nord-Kivu). 29/08/2016. Ph. Radio Okapi/Alain Wandimoyi

L’évêque de Beni-Butembo appelle le chef de l’Etat « à tout faire pour restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays

L’évêque de Beni-Butembo appelle le chef de l’Etat « à tout faire pour restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays

L’évêque de Beni-Butembo, Sikuli Paluku Melchisédech à Bini lors de son séjour de compassion aux victimes du massacre de Rwangoma à Beni (Nord-Kivu). 29/08/2016. Ph. Radio Okapi/Alain Wandimoyi
L’évêque de Beni-Butembo, Sikuli Paluku Melchisédech à Bini lors de son séjour de compassion aux victimes du massacre des Rwangoma à Beni (Nord-Kivu). 29/08/2016. Ph. Radio Okapi/Alain Wandimoyi

L’évêque du diocèse de Butembo-Beni, Mgr Melchisédech Sikuli Paluku appelle la population de l’Ituri et du Nord-Kivu à la sérénité et à la vigilance pendant cette période d’Etat de siège décrété par le Chef de l’Etat ces deux provinces.

Il appelle également le Chef de l’Etat à tout faire pour restaurer l’autorité de l’Etat dans l’Est du pays. Il l’a fait savoir à travers un communiqué pastoral sur l’Etat de siège rendu public depuis jeudi à Butembo et transmis ce samedi 8 mai à radio Okapi

Dans ce communiqué pastoral, l’évêque de Butembo-Beni invite tous les fidèles à la sérénité, à la vigilance et à la prudence en ce temps inédit d’Etat de siège. « Face à la situation dramatique que nous traversons depuis plus de sept ans à Beni-Ville et territoire, en l’occurrence, les massacres à répétition, la tentation de perdre courage et de tomber dans le désespoir est grande », indique Mgr Sikuli Paluku.

Mais à l’instar de Saint Joseph, en cette année qui lui est particulièrement dédiée, apprenons à ne pas nous laisser abattre par les évènements ni manipuler par les circonstances, poursuit-il.

L’Evêque de Butembo-Beni rappelle au Chef de l’Etat, garant des institutions de la République, de faire absolument tout ce qui lui incombe, devant le peuple et devant l’histoire, pour que l’autorité de l’état, la paix et la sécurité des citoyens, soient définitivement restaurées dans l’Est du pays.

Il interpelle aussi vivement tous ceux qui, de près ou de loin, sont complices du malheur de leurs frères et sœurs, de revenir à la raison.

Mgr Sikuli reitre sa proximité et sa solidarité envers les habitants de Beni-Ville et territoire, spécifiquement ceux de Mbau, Oicha, Mayi-Moya,Erengiti, Kainama, Mangina, victimes des massacres.
Avec RO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *