Marche de l’Unc : plusieurs militants interpellés dont le célèbre pasteur Kamerhiste Tshatumba

Marche de l’Unc : plusieurs militants interpellés dont le célèbre pasteur Kamerhiste Tshatumba


La marche prévue ce vendredi matin par les militants et sympathisants de l’Unc en vue d’exiger l’acquittement de leur leader Vital Kamerhe n’a pas eu lieu.
Et pour cause, la police envoyée sur le lieu pour étouffer cette marche a largué des gaz lacrymogènes et procédé à des interpellations des manifestants. Selon le bilan provisoire fait à ce sujet, on dénombre plusieurs interprétations dont le célèbre pasteur Kamerhiste Tshatumba ainsi que cinq blessés graves parmi les militants.
Chose grave, le commandant de la police Funa, le colonel Carlewis aurait intimé l’ordre de jetter le gaz lacrymogène à l’intérieur du siège de l’interfederal où se trouvait l’épouse de Vital Kamerhe Hamida Shatur et quelques militants, apprend-t-on.
Danny Musangu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *