Message d’adieu du Collectif Tshopo Telema à Me Louis-Marie WALLE LUFUNGULA

Message d’adieu du Collectif Tshopo Telema à Me Louis-Marie WALLE LUFUNGULA

Cher Me et Gouverneur déchu, le Collectif TSHOPO TELEMA vient par la présente vous remercier pour le temps passé ensemble avec la population Tshopolaise.

Au départ, votre élection avait suscité énormément d’espoir, au vu de votre CV attrayant et de votre discours si séduisant.

Il a fallu juste quelques temps, pour que nous puissions nous rendre compte de l’évidence, de la réalité sur votre personnalité, notamment votre incapacité de pouvoir relever la Province avec à la clé votre phrase magique : LA PROVINCE N’A PAS D’ARGENT.
Sincèrement, vous aviez raison car en réalité, vous n’aviez pas une politique manageriale de mobilisation des recettes et d’attraction des investisseurs.
Le peu d’argent de la Province selon vous, n’était pas pour les projets de développement, mais plutôt pour enrichir votre clan et aujourd’hui, ils sont devenus des nouveaux riches, ils se construisent des grandes villas et roulent carrosse en toute impunité sous votre nez.
Nous avions même appris que certains parmi eux (particulièrement ceux de la DGRPT) vous amenaient l’argent au bureau et même à la maison dans un gros sac, sans compter des comptes parallèles ouverts sous votre Gouvernance.

Cher Gouverneur déchu, nous nous posons la question de savoir si réellement vous pensiez à votre avenir politique et à l’héritage que vous devriez léguer à cette province qui a tant cru en vous ?
Est-ce que du fond de vous-même, vous êtes fier de vos deux années passées à la tête de la Tshopo? Car qu’on se le dise, vous êtes le seul Gouverneur élu qui a totalisé 2 ans à la tête de notre Province, mais avec un bilan ridicule que vos prédécesseurs que vous n’hésitiez pourtant de qualifier de commerçant pour le 1er et de DJ pour le second.
Puisque nous parlons du bilan, pouvez-vous nous dresser 2 ans après votre bilan avec l’argent des recettes mobilisées?

Ce que nous avons retenu de vous de manière sommaire:

  1. sur le plan infrastructures :
  • Tronçon Rond-point du canon et congo palace (inachevé, monocouche déjà en état de délabrement avancé);
  • Réhabilitation partielle du stade Lumumba (inachevé )
  • rond-poind du canon (travaux prévus pour 4 mois mais inachevés après plus de 8 mois),
  • route cabine (vous avez promis l’asphalte mais hélas c’est un travail bâclé qui a été réalisé avec une route en terre battue sur fond de rétrocession du FONER et non de la Province);
  • Route camp Ketele (réhabilitée en terre battue par la rétrocession du FONER) ; signalons ici que sur plus de 500 milles dollars du FONER, seulement moins de 200 milles ont été utilisés pour les travaux de la voirie, le reste aucune explication ;
  • Bâtiment du Gouvernorat (trouvé en chantier, vous avez laissé en chantier sans y apporter une petite touche)
  • Aucune route d’un de 7 territoires réhabilitée avec le fond de la Province, en plus du fait que vous n’avez jamais fait l’itinérance des différents territoires telle que promis. Même votre propre territoire, vous vous y êtes rendu par vedette et cela pour ordination des nouveaux prêtres (jamais de votre propre planning).
  1. Sur le plan énergétique et ressources hydroliques (Électricité et eau):
  • Électricité : Vous aviez trouvé plus de 11 Mega watts , vous partez en nous laissant moins de 5 MW et une ville de Kisangani devenue l’ombre d’elle-même ;
  • Eau: la ville de Kisangani a connu la plus longue penurie d’eau sous votre Gouvernance
  1. Sur le plan humanitaire :
  • Aucune assistance aux victimes des inondations et naufrages;
  • Aucune assistance aux victimes des incendies dans la ville dont le dernier cas date de ce mercredi 12 mai 2021.
    Même pas un message de compassion pour ces calamités.
  1. Sur le plan sanitaire :
  • Promesse non tenue de la dotation de la ville de kisangani d’un appareil de dialyse et d’un scanner;
  • Aucune structure sanitaire de l’état n’a bénéficié de l’accompagnement de votre Gouvernement, aucune dotation en médicaments ou autres équipements
  • Gestion opaque du fond Covid-19 doté par le Gouvernement de la République (un détournement au vrai sens du mot).
  1. Sur le plan sécuritaire :
  • Entretien des miliciens Mai Mai au cœur de la ville de Kisangani, ayant abouti à un affrontement avec les forces de sécurité et une perte ignoble de nos 2 vaillants militaires ;
  • la montée en puissance de cas d’assassinats dans la ville de Kisangani dont 3 personnes lâchement abattues la semaine dernière ;
  • les accointances avec les jeunes fauteurs des troubles dans la ville et même des Kulunas.
  1. Sur le plan cohabitation sociale:
  • Montée en puissance du clanisme et tribalisme avec un discours séparatiste sans précédent ;
  • Une Gouvernance pleine d’arrogance et conflictogène avec toutes les couches : Députés nationaux et sénateurs, Députés provinciaux, Vice-Gouverneur, ses Ministres, médecins, avocats, enseignants, journalistes, opérateurs économiques,…
  1. Sur le plan droits humains :
  • Répression de toute voix discordante avec une terreur sans précédent ;
  • Manipulation de la jeunesse avec un discours haineux et divisionniste.
  1. Sur le plan liberté de la presse.
  • vous aviez muselé la RTNC Kisangani en menaçant à ciel ouvert son directeur et ses journalistes, sans parler des journalistes des chaînes privées.

Etc.

Ceci n’est que le sommaire de votre bilan, si nous entrons dans le fond , c’est catastrophique, pas besoin de vous rappeler que vous n’avez pas créé d’emplois durant votre passage à la tête de la Tshopo en dehors de quelques jeunes naïfs que vous utilisez pour une communication éhontée au travers les réseaux sociaux en contre partie des sommes modiques d’argent; néanmoins vous avez privé d’emplois ceux là que vous considériez comme vos détracteurs

Monsieur le Gouverneur déchu , vous avez déchiré la Province de la Tshopo et nous nous posons la question de savoir s’il vous est arrivé de mesurer la portée de vos actions pour l’avenir de cette province ?

Que des mauvais souvenirs que vous laissez dans une province où vous étiez pourtant porté dans le cœur de plus d’un.

Nous ne pouvons nullement vous souhaiter du mal, seulement nous vous prions de vous ressaisir et faire correctement les choses avant qu’il ne soit très tard càd demandez pardon à cette province que vous avez desservie au-lieu de servir , demandez pardon à tous les cœurs que vous avez brisés et par dessus tout : ARRÊTEZ DE VOUS ACCROCHER AU POUVOIR ALORS QUE VOUS ÊTES VOMI ET DÉCHU.

Tout en vous souhaitant un bon retour à Kinshasa (d’où vous étiez venu), nous vous prions de revenir à la Tshopo (votre province d’origine) après l’élection du Nouveau Gouverneur, pour voir comment cette Province qui n’a pas d’argent se relèvera de ses cendres.

Adieux cher Gouverneur déchu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *