Fausse alerte à la SONAS : Pas de compte Facebook ouvert au nom du Directeur général Lucien Bonyeme Ekofo !

Fausse alerte à la SONAS : Pas de compte Facebook ouvert au nom du Directeur général Lucien Bonyeme Ekofo !

L’assistant fictif et escroc ‘’ Shadrack » est à mettre avec vélocité au gnouf !!!!
« Décidemment, les antivaleurs déplorés au pays auront du mal à colmater tant la paupérité persiste en République Démocratique du Congo(RDC). Avant-hier, on peut encore en avoir souvenance, le Maréchal Mobutu, alors président de la République avait déballé, tout en tract, les 10 fléaux à la base de la noyade du peuple dans l’extrême pauvreté sans pour autant réussir ne fut ce qu’à freiner ce phénomène. Hier, ce fut le tour du président Kabila de rechercher, de prime abord ,15 personnalités de prou disposées à servir dans la probité éthique la Nation en vain. C’est le cas de le dire quand on l’a entendu regretté au terme de ses mandats, de n’avoir pas réussi, à son tour, d’en finir avec la mauvaise mentalité dans son entourage en vue de faire cheminer le pays vers son émergence. Et comme si l’alternance pacifique au sommet de l’Etat n’a pas suffit pour enjoindre les congolais à éviter le mal, surtout qu’ils se disent chrétiens, la sale bésogne continue sous diverses formes . Les arrestations et incarcérations en cascade des autorités ne font froid aux yeux de certains fils du pays.

Aujourd’hui, à l’instar de ceux qui mimaient la voix de l’ancien chef de l’Etat Kabila pour escroquer les gens en quête de voies d’opulence, un certain ‘’Shadrack’’, non autrement identifié se fait faussement passer pour l’assistant du Directeur général de la Société nationale des assurances(SONAS). Ce malfrat a inventé un compte facebook au nom du directeur général précité. Fourbe, il soutire ainsi des sous de manière malencontreuse à tout naif qui le croit en termes d’embauche, de promotion éventuelle voire d’obtention d’un voyage d’études à l’étranger.

Des sources proches de la cellule communicationnelle de cette unité de l’Etat en matière des assurances, il appert qu’il s’agit là d’une manœuvre dilatoire de ce Shadrack à prendre donc avec pincettes et réserves d’usage, mieux, à refouler comme totalement faux et archifaux. La SONAS tire parti d’un communiqué qu’elle venait de larguer pour mettre aux aguets quiconque verrait sur ses trousses ce compatriote satanique , l’enjoignant, d’ailleurs , à le dénoncer de façon à mettre la Police nationale congolaise et les sbires de l’ ANR sur ses traces pour démasquer dans l’espoir de mettre avec vélocité la main sur sa personne . Question de le châtier même dangereusement pour décourager les autres frères qui oseraient le mimer dans le péché du vol et du mensonge interdits dans les dix commandements de Dieu.

Ci-dessous, pour corroborer la rédaction, le communiqué de la SONAS à ce propos.

Antoine Botshili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *