septembre 28, 2021

Une femme victime de viol dans le village de Luvungi (RDC), le 3 septembre 2010. AFP/MARC HOFFER

Nord-Kivu : 169 filles mineures de 13 à 17 ans engrossées entre fin 2020 et juin 2021 à Lubero

Nord-Kivu : 169 filles mineures de 13 à 17 ans engrossées entre fin 2020 et juin 2021 à Lubero

Une femme victime de viol dans le village de Luvungi (RDC)

Plus de cent soixante filles âgées de 13 à 17 ans ont été victimes de viol et grossesses précoces dans le territoire de Lubero, au Nord-Kivu, entre fin 2020 et juin 2021. D’après l’ONG Sauveur de la paix et l’environnement pour le développement de la RDC (SPEED), qui a publié ces chiffres ce jeudi 24 juin, ces jeunes filles ont été répertoriées à Kasugho, Kagheri, Lukanga et dans la commune rurale de Lubero. D’après son coordonnateur, plus de la moitié des présumés auteurs de ces actes sont connus, mais non poursuivis. Selon lui, ces filles mineures et victimes de grossesses précoces sont abandonnées à leur triste sort.

Ces statistiques sont confirmées par la cheffe de bureau des affaires sociales dans le territoire de Lubero, Kaswekera Neema.

Cette dernière précise que ces filles-mères vulnérables sont dépourvues de tout et abandonnées à leur triste sort.

Certains de leurs bourreaux avaient été arrêtés, puis libérés quelques temps après, sans tenir compte des victimes, ajoute-t-elle.

Avec RO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *