Reformes electorales: la proposition enrichissante de Lumeya-Dhu-Maleghi pour une CENI réellement indépendante, neutre et impartiale

Reformes electorales: la proposition enrichissante de Lumeya-Dhu-Maleghi pour une CENI réellement indépendante, neutre et impartiale

Rompu pour la cause du peuple, Lumeya -Dhu- Malegi élu de Kikwit au Kwilu, une des provinces issues du démembrement de l’ex Bandunfu, a été tanchant lors du debat relatif à la loi Lutundula portant sur la reforme de la Ceni.

Pour l’honorable Lumeya , la CENI doit être independante, neutre et impartiale. De son avis, la CENI doit être composée de 15 membres au lieu de 13 que la repartition soit paritaire et que la désignation se fasse entre les trois composantes traditionnelles à savoir la majoritè, l’opposition et la société civile.

Contrairement au député Lutundula auteur de la loi, l’ancien ministre des affaires foncières pense que les élements tels que proposés par l’élu de Katako Kombe ne dépolitisent en rien la CENI, ne lui confèrent nullement son indépendance et moins encore sa neutralité.
Par contre estime-il, le seul passage de 13 à 15 membres renforce le caractère politique de la CENI, surtout lors que la désignation de ses membres reste une chasse gardée de trois composantes connues de tous.

Rendons la CENI professionnelle et technique. Comment? S’interroge-t-il.
Le Cadre du Front Commun pour le Congo, Me Lumeya propose ce qui suit:
● Que l’Assemblée Nationale recrute un cabinet agrée par voie d’appel d’offre chargé de sélectionner les 15 membres sur base d’un criterium propre à chaque poste. Il s’agit de postes ci-après: Président, Vice-Président, Rapporteur, Rapporteur Adjoint, Questeur et Questeur Adjoint.

Plus loin plaide ce bras droit de Joseph Kabila ,Une fois la selection bouclée , la liste des membres recrutés est envoyée à l’A.N pour enterinement .
● Après enterinement, les membres de la CENI seront investis au parlement.

De son avis, seul ce schema pourrait delivrer la centrale électorale congolaise de son carcan.

Patrick Lokoni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *