septembre 28, 2021

Remise et reprise de nouveau reportée au CAMI: le collectif des mouvements Citoyens et ONG des droits de l’homme se réjouit de la mesure conservatoire du Premier ministre

Remise et reprise de nouveau reportée au CAMI: le collectif des mouvements Citoyens et ONG des droits de l’homme se réjouit de la mesure conservatoire du Premier ministre

Dans un communiqué , le deuxième du genre, rendu public ce vendredi 02 juillet, le collectif des mouvements Citoyens et ONG des droits de l’homme se réjouit de la mesure conservatoire prise par le premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde annulant l’installation du comité nommé par l’ordonnance qualifiée d’irrégulière du 27 décembre 2018.

Ce collectif note qu’il s’agit là de la réponse à sa lettre du 27 juin adressée au chef du gouvernement et au président de la république garant du bon fonctionnement des institutions du pays demandant au premier, l’annulation de l’installation du D.G et au second, la sur séance de l’ordonnance susmentionnée

« A ce jour,.nous avons le réel plaisir. d’annoncer à l’opinion la prise d’une mesure conservatoire par le premier ministre, chef du gouvernement annulant, l’installation du D.G nommé par ordonnance susmentionnée et de ce fait annulant la remise et reprise » écrivent les signataires de ce document consulté par notre rédaction.

Et d’ajouter,

« Par ce motif, nous tenons à saluer cet acte de responsabilité posé par monsieur le premier ministre – SAMA LUKONDE dans le soucis de préserver les intérêts de la République et ainsi assurer le bon fonctionnement du Cadastre Minier»

Le collectif poursuit ses éloges.en indiquant que le.premier ministre vient là de prouver par cet acte, son attachement à la vision du président de la république, chef de l’État â mener une lutte, sans faille contre la.corruption et le bradage des ressources minières et faire bénéficier aux. congolais les fruits de leur sous sol.

Au finish, tout en insistant sur le caractère irrégulier de.l’ordonnance du 27 décembre, le collectif lui apporte son soutien et encouragements, restant au même moment, vigilant au respect de la Constitution et lois de la République.

En guise des recommandations, les signataires du document, demandent au président de la république de reporter ces ordonnances irrégulières enfin d’éviter de salir son institution.
Au premier ministre de proposer la.nommination d’un nouveau comité de gestion composé des hommes et des femmes expérimentés car le cadastre minier est paralysé depuis plus.de 3 mois.

Antoine Botshili

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *