Réquisitoires du PGR près la Cour de Cassation au Senat: Thambwe Mwamba et Ruguye Hakiziamini en danger !

Réquisitoires du PGR près la Cour de Cassation au Senat: Thambwe Mwamba et Ruguye Hakiziamini en danger !

Le Sénat a auditionné mercredi, au Palais du peuple, des réquisitoires du procureur général près la Cour de Cassation, Victor Mumba, aux fins d’obtenir l’instruction au sujet des actes posés par Me Alexis Thambwe Mwamba, ancien président de la Chambre Haute du parlement, Ruguye Hakiziamini, ancien questeur du Sénat.

A ces sénateurs s’ajoutent Musendu Flungu Flore et Adambu Lomalisa, respectivement ancien rapporteur du bureau Léon Kengo Wa Dondo et ancien président de la Commission Politique, administrative et Juridique de la législature précédente.

A la suite d’une mission effectuée de janvier 2019 au 31 décembre 2020, les dépenses de l’ancien bureau du Sénat n’ont pas été justifiées, soit plus de 33 milliards de Francs congolais, transférés au comptable d’État près du Sénat. Une enveloppe constituée de bons de caisses, des fonds qui n’ont pas été justifiés par les anciens sénateurs Musendu Flungu Flore et Adambu Lomalisa, rapporte la source. D’autres sommes importantes doivent être justifiées, selon le réquisitoire du procureur général près de la Cour de Cassation.

Des sommes à hauteur de 2 millions d’euros et d’un million de dollars ont été retirés de la BCDC et ramenés à la résidence de l’ancien président de la chambre Haute du parlement.

Justification de l’action publique

En conclusion, selon la source, la gravité des faits et des indices de culpabilité relevés par des inspecteurs des finances justifient estime la Cour, l’action publique à entreprendre contre les sénateurs de la législature passée qui n’ont pas justifié les fonds mis à leur disposition.

D’où la demande de la levée des immunités parlementaires des intéressés. Le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, a

précisé que le travail a été confié à une commission du Sénat constituée de plusieurs sénateurs, la même qui s’occupera du cas des sénateurs Augustin Matata Ponyo, ancien Premier ministre et de Mme Ida Kamonji.

Par ailleurs, le Sénat a validé le même jour le mandat de Mme Cathy Botema Mboyo, première suppléante de l’ancien sénateur Guy Loando Mboyo, nommé ministre d’État en charge de l’Aménagement du Territoire.

Avec ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *