RVA-S.A: l’intersyndicale mal barrée, soutien total des travailleurs au Dg ai William Pambu Pambu !

RVA-S.A: l’intersyndicale mal barrée, soutien total des travailleurs au Dg ai William Pambu Pambu !

A la Régie des Voies Aériennes, le vent de la Concorde et de la paix sociale souffle déjà avec l’avènement du comité Pambu Pambu. Une lueur d’espoir pointe déjà à l’horizon à quelques mois seulement après la prise de ses fonctions, à en croire les échos qui nous parviennent.

En effet, après les supputations de l’intersyndicale qui s’est toujours adressée avec arrogance à l’employeur de la RVA-S.A en lieu et place de la délégation syndicale nationale déchue par les travailleurs qui qualifient dorénavant les actions subversives de cette dernière de pure distraction, la situation redevient normale à la RVA-S.A.

Selon nos sources, il nous revient que M. William Pambu Pambu, directeur général ai de la Régie des Voies Aériennes RVA-S.A s’attèle à trouver des solutions appropriées aux réels problèmes de l’entreprise qui doit à tout prix tourner et accroître son rendement en ce moment difficile où la pandémie de covid-19 a grippé le secteur de transport aérien mondial.

La tâche n’est guère aisée pour ce manager aguerri qui ne jure que pour l’amélioration des conditions sociales des cadres et agents de la RVA-S.A pas seulement à Kinshasa mais aussi sur toutes les plateformes à l’intérieur du pays. La récente mission du DG ai dans la suite du chef de l’État à Doha au Qatar a apporté une lueur d’espoir pour la RVA. « Nous sommes totalement convaincus que la RVA-S.A quittera cette impasse dans laquelle elle se trouve aujourd’hui pour un lendemain glorieux », espèrent les cadres et agents de cette entreprise qui apportent un total soutien à ce manager qui met à profit son expertise pour la stabilisation et le redressement de la RVA-S.A. Pour les travailleurs de la Rva, l’avenir s’éclaircit d’avantage avec des projets crédibles et louables qui apporteront des fruits incessamment pour le bonheur de l’ensemble des travailleurs. Haro donc aux caprices de l’intersyndicale actuelle qui doit plutôt se préparer en conséquence aux élections qui arrivent. Monga Narcisse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *