Succession Jeannot Bemba en péril: Jean-Pierre Bemba se comporte en gangster !

Succession Jeannot Bemba en péril:
Jean-Pierre Bemba se comporte en gangster !

Connu pour son attrait à des conflits souvent vides de contenu, revoici Jean Pierre Bemba face à sa propre soeur Angélique Pollet Bemba Kombite à qui il denie le droit de succession prétendant sans honte ni gêne que cette dernière n’est pas la fille deJeannot Bemba Saolona d’heureuse mémoire alors que la native de Gemena a même été élevée par sa tante paternelle à Kinshasa puis en Belgique où elle reside depuis plusieurs années.

Pour ceux qui connaissent l’histoire de la famille Bemba, le comportement du fils aîné de Bemba Saolona vis à vis de sa soeur issue de l’union entre maman Leonie Betine Agbendo et Jeannot Bemba s’apprente ni plus ni moins à celui d’un gangster. S’étant auto proclamé chef de famille, le président du MLC s’est visiblement résolu de malmener ses frères et soeurs de sang.

Dans une dépêche consultée par Lebaromètreonline.com, Angélique Pollet Bemba réputée pour éducation sans reproche, après moult tentatives vaines de sollicitation pour dialoguer avec son frère au sujet de la succession Bemba va se decider d’ester en justice avec ce dernier resté intransigeant.

L’affaire est alors portée devant le Tripaix /Gombe qui inscrit sous RC 15607/X L’action en justice vise la sollicitation pour paternité.

Epargnons ici à notre lectorat multiple, les details d’une saga judiciaire qui ne dit pas son nom. Angelique Pollet Bemba partie demanderesse via son conseil va alors livrer une bataille juridique âpre avec son frère, Jean Pierre Bemba, partie defenderesse. L’epreuve se veut rude, chacun fait usage de son argumentaire pour obtenir gain de cause devant une justice qui a perdu ses lettres de noblesse.

Les dispositions légales sont évoquées. Bemba Jean Pierre et ses avocats se montrent rusés jusqu’ à demander la surseance de l’affaire non sans compter avec la sagesse l’intervation du Ministère publique dont la position est ralliée par les juges.

Au finish, après avoir suivi les deux parties, la composition accedera à la sollicitation de la partie demanderesse d’effectuer un test d’ADN chez les deux Bemba en conflit pour confirmation ou non de la ressemblance des caractères et ainsi parvenir à confirmer ou infirmer les faits. Dans un arrêt avant dire droit, le Tripaix /choisira à cet effet l’INRB.

Seule Angélique Pollet Bemba Kambite, partie demanderesse va se présenter. Coincé, Bemba sèchera le laboratoire medical. Une attitude moins responsable pour quelqu’ un qui se dit chef de famille. C’est du reste déplorable.

Dans sa ruse, on apprend que l’homme s’est dirigé vers le Tribunal de Kinshasa/ Gombe pour solliciter de celui-ci, le renvoie de l’affaire pour cause de suspicion vers une autre juridiction du ressort du Tribunal de Kinshasa/ Gombe.

Ceci dit, au regard de ce qui précède, il ya lieu de s’interroger sur les mobiles des gesticulations de l’ancien chef rebelle contre ses frères et soeurs biologiques? Chercherait- il à faire croire à la galerie faible d’esprit que son père etait sous ses ordres et n’avait pas le droit de courtiser d’autres femmes en dehors de sa mère? Sur ce point précis, des analystes avertis font remarquer à l’ancien vice président de la République qu’aucun congolais digne de ce nom ne saurait lui prêter le flanc. A lui de reflechir deux fois avant d’agir.

Danny Musangu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *