Tshopo : le prof Bokanga interdit à Walle Lufungula de se taper une publicité autour de la mort de l’ex champion du monde de catch Kelekele Lituka

Tshopo : le prof Bokanga interdit à Walle Lufungula de se taper une publicité autour de la mort de l’ex champion du monde de catch Kelekele Lituka

Sacré Jean-Pierre Bokanga. Professeur ordinaire de son état. Il est monté sur ses grands chevaux pour dénoncer à ce qui s’apparente comme une récupération politicienne à la veille des funérailles du célèbre catcheur Kelekele Lituka.

Dans une lettre ouverte anonyme écrite à cet effet mais en réalité si on decouvre les lignes, elle est plutôt adressée au gouverneur déchu Walle Lufungula quand bien même ne l’ayant pas cité nommément, Jean-Pierre Bokanga fustige la manière dont Walle Lufungula s’empresse à organiser les obsèques grandioses alors que l’illustre disparu se battait seul contre la mort à l’indifférence totale de celui qui veut se faire passer comme un personnage plein d’amour et de compassion envers l’ex champion du monde. Pathétique, la lettre Ci-dessous!

Chers tous, il faut qu’on laisse le cousin de ma mère le catcheur Kelekele Lituka Kelekele mourir de sa belle mort.
Dans sa lutte contre la mort depuis deux ans, vous ne lui avez apporté aucun secours mis à part celui de quelques hommes de bonne volonté. Nous en sommes témoins dans les réseaux sociaux.
Sa mort et son enterrement dont vous faites une publicité de mauvais goût ne vous donnent aucun répit et aucune bouée de sauvetage devant vos égarements, votre rejet par la communauté tshopolaise.
À l’instar du cas Philippe Aluta, pensez à ceux qui souffrent aujourd’hui, découvrez les, aidez les au lieu de remplir vos poches de manière inique, cynique et malhonnête.
Rien ne se perd, rien ne se gagne. Tout se transforme.
Jean-Pierre Bokanga, Professeur Ordinaire des Universités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *