TSHOPO : Walle Lufungola interdit de poser tout acte administratif qui engage la province

TSHOPO : Walle Lufungola interdit de poser tout acte administratif qui engage la province

C’est au cours d’une interview avec les journalistes à l’issue de sa toute première rencontre officielle avec les élus provinciaux ce samedi, 24 avril 2021 que Maurice ABIBU SAKAPELA, désigné gouverneur ad intérim de la Tshopo a lancé ce message au gouverneur sortant.

*«…Il y a de ce la trois jours, que nous avons reçu du ministère de l’intérieur, sécurité et ordre public, un message officiel prenant acte de la motion de censure qui a frappé le gouvernement provincial, et par voie de conséquence désignait votre humble serviteur comment étant celui qui va expédier les affaires courantes en attendant les élections du prochain gouverneur…».

Interrogé sur le biphacelisme qui semble s’installer à la tête de la province de la TSHOPO, le gouverneur ai lance un message aux tshopolais.

«…Que la population reste calme,il n’existe pas un bicéphalisme à la tête de la province, il existe un intérimaire désigné par l’autorité hiérarchique…À partir de d’aujourd’hui, le gouverneur qui est entrain de travailler dans le cabinet, doit cesser de poser les actes administratifs qui engagent la province…»

Maurice ABIBU SAKAPELA souligne en outre qu’il ne se bat pas pour l’intérim.

Rappelons que le gouverneur sortant a été déchu avec son gouvernement le 15 avril dernier et la province a reçu un télégramme du VPM prenant acte de la motion de censure, le 22 avril courant.

Quand à l’accès au cabinet, le gouverneur ai souligne qu’il attend que les services spécialisés terminent leur travail, pour qu’il assume ses responsabilités.

Pendant que Maurice ABIBU SAKAPELA était à l’Assemblée provinciale, le gouverneur sortant en vadrouille quelque part en ville lançait la campagne de vaccination contre la fièvre jaune…

Trésor BOTAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *