Vice Primature en charge de l’Environnement et developpement Durable: Eve Bazaiba aux commandes !

Vice Primature en charge de l’Environnement et developpement Durable: Eve Bazaiba aux commandes !

Conformément au programme des cérémonies de remises et reprises des membres du Gouvernement nommés aux termes des ordonnances n°19 :077 du 526 août 2019 et n°21 :012 du 12 avril 2021, le ministre de l’Environnement et Développement durable sortant Claude Nyamugabo Bazibuhe a procédé à la remise et reprise avec la Vice-Premier ministre en charge de de l’Environnement et Développement durable entrant, Eve Bazaiba Masudi. C’était aux environs de 16 heures dans le nouveau batiment du Ministère de l’Environnement en face du Ministère des Affaires Etrangères dans la commune de la Gombe à Kinshasa.
La nouvelle locataire du Ministère de l’Environnement et Développement durable, jusque-là honorable Eve Bazaiba qu’attendait son prédécesseur Claude Nyamugabo Bazibuhe dans le bureau de travail, coiffée de foulard noir, a procédé à l’échange des documents après un entretien en huis clos avec son prédécesseur. Ainsi, elle a pris officiellement les commandes de ce Ministère devenu stratégiques aux vus des enjeux climatiques et écologiques mondiaux de l’heure. C’est pour la première fois dans l’histoire nationale de voir ce Ministère être hissé au rang de Vice-Primature et aussi être dirigé par une femme. La Secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC) dispose donc d’une opportunité historique pour répondre non seulement aux attentes de la population et des parténaires internationaux, à cette époques des multiples défis environnementaux, mais aussi de démontrer de l’efficacité du leadership féminin. « Enfin, le travail commence pour le peuple congolais. C’est possible car nous affichons la volonté et la détermination patriotiques », avait tweeté la Vice-Premier ministre, malgré quelques manifestations de joie de certains membres de son parti le MLC et de quelques proches, elle est restée engagée et sereine. Preuve de sa volonté patriotique et de son engagement à mieux, bien avant la cérémonie du jour, la VPM s’étant déjà proposé « la trilogie : Objectifs- ressources –actions. Comprenant que, qui dit développement durable, pense futures générations, raison pour laquelle elle avait déjà son plan d’action. Ses objectifs sont, l’Environnement-Social-Economie. Les actions pour restaurer, protéger et gérer la faune, le flore et l’écosystème dans l’air, l’eau et la terre ». Son plan de vol établit, rien ne pourra empêcher celle que l’on appelle affectueusement « Songoli » (Traduit signifie Rhinocéros ou esprit irrésistible) de faire prendre l’envol, ce Ministère aux enjeux incontournables à ce siècle des dérèglements climatiques où le regard de l’humanité est tourné non seulement sur ses richesses minières, mais aussi sur sa riche biodiversité et son écosystème très fragile.
Willy Makumi Motosia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *