Walle Lufungula pointé responsable du statuquo de la Tshopo !

Walle Lufungula pointé responsable du statuquo de la Tshopo !

On ne le dira jamais assez, la présence de Walle Lufungula, 3 ans durant, à la tête de la province de la Tshopo a reculé cette entité dans ses efforts visant l’épanouissement de son peuple. C’est bien le cas de le dire quand on sait qu’au lieu de s’investir pour l’essor de cette contrée, ce juriste s’est versé dans la conflictualité, malencontreusement, on dirait pour masquer son amateurisme dans la gestion de la chose publique.

Walle Lufungula a tiré parti de ce faux jeu de querelles inopportunes avec l’Assemblée provinciale pour se cacher dans la solitude impropre à tout homme d’Etat. C’était là une occasion pour ce monsieur de s’ennoblir en sourdine sur le dos de la province sans que le peuple ne se retrouve.

Il devient évident que si il restait longtemps à la tête de la province, le peuple serait dangereusement plus que meurtri.

On rappelle à cet effet qu’aussi paradoxale que cela puisse paraître, il a éventré moult chantiers à travers la ville de Kisangani sans pour autant parvenir à les parachever dans l’intérêt des habitants de cette agglomération. De là, à comprendre qu’il est hors question qu’il ose se battre pour y rentrer, cela ne serait que de la peine perdue, un coup d’épée dans l’eau.

L’Assemblée provinciale l’a déjà démis pour inaptitude cérébrale à gouverner la province. La population Boyomaise espère vivre un changement radical à l’administration de leur terroir.

Ces élucubrations ne changeront rien sur son sort qui est définitivement scellé.

Danny Musangu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *